Saturday,
  • Running days: 600
  • Member online: 1
  • Visitor online: 2
Follow-Me Concept Un club, une vision, une logique
ENTRAIDE ET PARTAGE POUR GRAVIR DES SOMMETS
Follow-Me Concept Accessible et efficace

Saturation et réseaux

Sponsor Information

Name: Super Admin

Location: - France

Tel No. :

 

Le phénomène dit " de saturation " en marketing de réseau et en vente directe (suivi de la solution du club)



Aborder et comprendre ce phénomène est important, car la saturation présumée, liée à la progression plus ou moins géométrique des effectifs dans les équipes en marketing de réseau, est souvent à l'origine d'une question qui gêne un certain nombre de personnes pour vous rejoindre dans votre affaire :


" mais que se passera-t-il pour les derniers arrivés dans l'activité s'ils ne peuvent plus faire d'équipe ? "

 

 

C'est effectivement une question naturelle, et importante, et nous y apporterons aussi une solution (plutôt 2), que vous découvrirez plus bas dans le texte.

 

 

 


Qu'entend-on par saturation de réseau ?


   On entend par saturation de réseau une situation extrême telle qu'à un moment donné, il ne puisse mathématiquement plus y avoir suffisament de personnes disponibles et non membres du réseau pour pouvoir assurer encore son développement optimal. Cette situation serait tout à fait envisageable dès lors que les systèmes de rémunération inciteraient chacun à recruter plus d'un associé dans son équipe (ce qui est le cas de tous les plans de rémunération en vente directe!).

 


Exemple : supposons le cas où chaque membre d'un réseau recrute en moyenne 5 partenaires d'affaires.


Voyons l'évolution des effectifs nécessaires pour le développement en fonction des générations (G).


G1 : 5

G2 : 125

G3 : 625

G4 : 3125

G5 : 15625

G6 : 78125

G7 : 390125

G8 : 1953125

G9 : 9765625

G10 : 48828125

Etc...


=> Nous arrivons ainsi rapidement, avec un coefficient multiplicateur de 5, à une situation dite " saturante ", à moins que le temps moyen de passage de génération en génération soit très très lent. C'est à dire qu'il va faloir, dans ce cas et à un moment donné, tellement de monde pour continuer, que cela va devenir difficile pour les derniers arrivés dans l'équipe.

 

 

 



Qu'apporte déjà, de par son fonctionnement, le modèle d'affaires de Follow-Me Concept par rapport à ce phénomène ?

 


*Dans notre club, même avec une duplication de 2, c'est à dire un nombre moyen de partenaires d'affaires de 2 une seule fois pour toute la stratégie, il est tout à fait possible d'établir des revenus très confortables, même si la vitesse de développement est lente (cf. Optimisation).


=> Or, une duplication lente avec un coefficient moyen de 2 limite considérablement ce phénomène de saturation, car l'évolution est quand même assez lente.

   


   De plus, le renouvellement sans cesse croissant des populations mondiales pourrait déà théoriquement, au moins partiellement, contre balancer ce phénomène extrème car le coefficient moyen de recrutement et la dynamique nécessaire pour établir des revenus corrects sont assez lents au club : il y a quand même environ 130 millions de naissances dans le monde chaque année, et cela fera qu'augmenter - probablement - pendant encore un certain temps (http://www.planetoscope.com/demographie-urbanisme/natalite).

 

 

 


 

Comparaison entre la vente directe traditionnelle et le marketing de réseau par " vente en réseau constitué de chaînes d'adhérents " , au regard du phénomène de saturation

 


  Il est fréquent de lire que le marketing de réseau est voué à disparaître à terme alors que la vente directe est plus éthique pour les derniers distributeurs, parce que soit disant plus viable à long terme.

 

Voyons cela de plus près car c'est très loin d'être une vérité absolue!

 

 


Les questions suivantes ressurgissent fréquemment :


+Que va-t-il se passer pour les derniers arrivés dans les équipes si cela devient impossible de recruter de nouveaux associés ?


+Comment alors récupérer son argent ?


+Que se passera-t-il pour les autres distributeurs entrés dans la société et qui y ont un réseau ?

 


*Tout d'abord, si le plan de rémunération fonctionne avec des achats mensuels des membres (cas de plans qui fournissent des revenus mensuels), dès lors que les personnes en place et les dernieres continuent à faire leurs achats, les rémunérations peuvent être payées.


=>Dans ce cas le réseau reste en place et se développe petit à petit.


NB :il faut aussi s'imaginer que, dans le cas de la vente classique, si vous mettiez en place un réseau de commerce trop important vous avez saturation car il n'y aura plus assez de clients pour faire les achats nécessaires dans chaque commerce.

 


*Pour le risque de ne pas pouvoir récupérer son argent, il ne faut pas intégrer des sociétés qui vous font payer des kits de démarrage à des prix importants, sauf s'ils contiennent essentiellement des produits et que le stock est remboursable à 90%. Ainsi on limite considérablement le risque de se mettre dans la difficulté financière si cela " ne marche pas pour nous " .

 



Mais revenons maintenant à la vente directe (qui consiste à vendre des produits lors de réunions à domicile à de simples clients) et au cas où chaque distributeur n'ait qu'un seul filleul (associé).


=> Dans ce cas précis, c'est la vente en clientèle à domicile qui va permettre d'avoir quelques compléments de revenus. La part du réseau dans le revenu total sera alors  faible avec un seul filleul.

 

 


Considérons maintenant, à titre d'exemple, que chaque distributeur ait 20 clients, et un seul filleul.


Regardons ensemble l'évolution des effectifs que cela donne (G = Génération ou niveau) :


G1 : 1 distributeur et 20 clients

G2 : 1 distributeur et 20 clients

G3 : 1 distributeur et 20 clients

G4 : 1 distributeur et 20 clients

G5 : Etc...


=> On voit bien ici que les effectifs de clients et de distributeurs n'évoluent pas très vite, car il s'agit pas d'un progression géométrique.

 


  *Mais ce cas de figure, qui ne considère qu'un seul filleul / distributeur n'est pas incité par les plans de rémunération des sociétés, car l'effet de levier qu'elles attendent de leur force de vente n'existe pas. Or, si une société commercialise en marketing de réseau, c'est bien pour démultiplier les points de vente de manière très importante, le point de vente étant en fait le distributeur.


*Et pour le distributeur, c'est aussi plus confortable d'avoir 2 ou 3 filleuls que de devoir retrouver en permanence de nouveaux clients (car les clients ne le sont pas à vie), phénomène qui cessera de toutes façons à un moment ou à un autre.

 

 


Alors que se pasera-t-il, dans les mêmes conditions, avec seulement 2 filleuls pour chaque distributeur, et sa clientèle ?


Chaque distributeur a 2 filleuls et chacun a en moyenne 20 clients.


G1 : 2 distributeurs, et 40 clients (2*20)

G2 : 2*2 distributeurs, et 80 clients (4*20)

G3 : 2*2*2 distributeurs et 160 clients (8*20)

G4 : 16 distributeurs et 320 clients

G5 : 32 distributeurs et 640 clients

G6 : 64 distributeurs et 1280 clients

G7 : 128 distributeurs et 2560 clients

G8 : 256 distributeurs et 5120 clients

G9 : 512 distributeurs et 10240 clients

G10 : 1024 distributeurs et 20480 clients

 


=> Vous voyez ici que, dès que l'on dépasse une duplication 1 et que l'on reste axé sur la vente à la clientèle, alors le système sature encore plus vite que dans le cas de vente en réseau consitué de chaîne d'adhérents (avec très peu de simples clients / distributeurs, mais des distributerus qui achètent pour leur consommation personnelle)...


Non seulement il faut trouver les distributeurs, mais aussi les clients !

 


   Ainsi le mode de fonctionnement en vente directe avec beaucoup de clients n'est pas plus "louable" ni plus solide que le marketing de réseau constitué de chaînes d'adhérents (donc pas ou peu de simples clients), auquel, de toutes façons, il est très fortement lié. Il ressemblera encore plus à une structure en pyramide que s'il y a peu de clients lorsque le réseau de distributeurs de chacun augmentera, à cause de la clientèle qui devra augmenter de manière exponentielle, faisant que les derniers distributeurs n'aient alors plus de clients.


   Un réseau de vente directe qui débute en vente à domicile finira presque toujours par devenir un marketing de réseau qui s'orientera plus ou moins vers la vente en réseau constitué de chaînes d'adhérents, à moins que les produits ne se vendent mal, et que chacun ne parvienne qu'à avoir une base faible de clientèle (auquel cas les revenus seraient alors dérisoires).

 

 

 



La saturation du réseau et le club Follow-Me Concept


Faisons un peu de prospective et considérons que l'on soit arrivé à une situation telle qu'il n'y ait plus aucune possibilité, pour les derniers inscrits au club, de faire une équipe d'au moins 2 associés (attention, cela correspondrait quand même à plus de 2 milliards de personnes inscrites au club ! ).

 


Deux cas de figure se présenteraient alors :


1) Ou bien chacun renouvellerait son achat mensuel de 12 euros.


2) Ou bien certains décideraient de ne pas renouveler cet achat et abandonneraient face à la difficulté d'avancer dans leur activité.

 


*Dans le premier cas, cela n'impacterait pas du tout la structure de rémunération et la distribution des équipes qui continueraient de faire leurs achats. Tout le monde conserverait alors son revenu mensuel.


*Dans le second cas, ces personnes quitteraient la structure de rémunération, ceci impactant sur les revenus de leur parrain et autres ascendants dans le plan de rémunération. Ainsi les parrains pourraient se retrouver comme les derniers inscrits, c'est à dire confrontés au choix de renouveler leur achat sachant qu'ils gagneront moins d'argent (du fait du départ de leurs filleuls), ou non.

 


Ceci peut être schématisé comme sur l'image ci-dessous :

 

 

 

 

Que faire pour conserver les dernières personnes qui sont à la fois des clients et des membres afin que les revenus des parrains au club Follow-Me Concept ne soient pas " impactés " ?

 

 

 

Le club y a pensé !


VOICI NOTRE SOLUTION A CE MOMENT PRECIS

 



Pour que les personnes restent dans la structure, il faut aussi qu'elles soient très intéressées par le produit !

 

 

La clé passera ici par la création d'un almanach publicitaire qui sera offert aux clients et aux membres du club! Celui-ci, s'ajoutant à la qualité de notre service, constituera une offre bien plus qu'intéressante aux clients et à nos membres.


  En achetant l'almanach, les clients/membres auront accès à de nombreuses réductions sur leurs achats en lignee voire en commerces plus traditionnels (vêtements et chaussure, produits de bien-être, maquillage et parfums, produits virtuels, jardinage, mobilier, vaisselle, décoration, voyages, etc...). Nous nous efforcerons de réunir dans cette offre des sites et partenaires pour tous les pays représentés par nos membres, de manière à avoir la diversité la plus grande possible et ainsi de pouvoir satisfaire le maximum de personnes.


 Remarque :  parvenus à ce stade de plus de 500 000 personnes où il pourrait commencer y avoir la dite saturation en local pour certains pays, nous serons forcément en mesure de proposer une base de clientèle très importante aux commerçants et ainsi d'être en mesure de négocier avec eux de remises plus qu'intéressantes pour les membres détenteurs de notre almanach.

 

 

 


EFFETS POSITIFS DE CET ALMANACH SUR CE PHENOMENE DE SATURATION (AU CAS OU IL SE PRODUISE) :


Notons déjà que le prix de l'almanach serait très largement compensé par tous ses avantages procurés en matière de réductions.


=> Les membres vont donc très probablement continuer de l'acheter en renouvelant aussi leur achat de service du club à 12 euros (qui donne droit à l'almanach en cadeau),  même s'ils ne parviennent plus facilement à mettre en place leurs équipes du fait de la saturation de réseau, car ces avantages seront exclusivement réservés à leurs détenteurs!


=> Les autres membres du club entrés, avant eux, pourront donc continuer à percevoir leur rémunération d'équipes s'ils en ont, puisque les derniers arrivés dans la structure (ou plan de rémunération) resteront dans le club (cf. image ci-dessus).

 


NB : Précisons qu'une telle situation serait véritablement extrême, car des sociétés de marketing de réseau existent depuis plus de 60 ans sans jamais y avoir été confrontées, mais peut-être est-ce que parce que la duplication y est mauvaise et que les effectifs n'y progressent pas de manière géométrique comme ils le devraient....

 

 


 Donc le club, comme nous l'avons mentionné à plusieurs reprises, est un véritable " TOUT " qui permet d'apporter de nombreuses réponses aux problèmatiques que l'on peut rencontrer dans ce genre d'activité, même à celui de la possible" saturation des réseaux ".

 

 



Latest News

08/03/2017 18:03
Encore plus de performance à partir du 08 Mars 2017
Suite à un sondage parmis nos membres, nous avons mis en place en ce mois de Mars une nouvelle stratégie de travail encore plus performante que la précédente. Chaque membre pourra maintenant bénéficier ave le même réseau de plus de 13 sources... 
03/08/2016 08:21
Bon anniversaire Follow-Me Concept !
Crée le 01 Août 2015, Follow-Me Concept démarre une nouvelle année, et est très fière du dynamisme et de l'esprit d'entreprise de la très grande majorité de ses membres, qui oeuvrent, ensemble, pour le développement de leur club. 

Testimonial

Parfait Hankan :
Crédibilité
" Je voudrais par ce message témoigner pour le début toute la crédibilité de ce business : follow-me concept. Cela permet dans un premier temps la relation avec d'autres personnes du monde entier, dans un second de découvrir d'autres stratégie... "